Changer ses habitudes pour se chauffer écologiquement

La crise économique n’aide pas l’écologie. Pour faire moins cher, tirer les prix vers le bas, les industriels n’hésitent pas à rogner sur la qualité et promouvoir ce qui n’est pas forcément le mieux pour la planète. On garde bien évidement en tête les avancées si timides en matière d’énergie et particulièrement en France. Si l’état a promis de ramener la part du nucléaire à 50% d’ici 2030, le coût engendré est bien trop important pour que cela paraisse crédible.

Pourtant, de nombreuses alternatives à cette énergie si décriée existent. On peut citer par exemple l’éolien, la biomasse ou l’énergie solaire photovoltaïque qui restent malgré ce qu’en disent les lobby pétroliers, des énergies sûres, propre et inépuisables.

Outre les économies qu’il serait possible de réaliser, la question du chauffage se pose aussi. Pourquoi continuer de se chauffer au fioul, énergie combustible dont les ressources s’épuisent, à l’électricité, quand un nouveau type de chauffage, très écologique, le chauffage à granules de bois, permet de chauffer plus, à moins cher et ce d’une manière tout à fait écologique puisque le combustible n’est autre que des déchets de bois compressés et mis en forme.

Il existe donc bien des solutions, mais la volonté seule, les efforts seront les réels vecteurs d’une amélioration de notre écologie.

Comment isoler son habitat par des fenêtres à isolation phonique
Conseil pour faire des économies d’énergie et d’eau