Des granulés de bois de qualité pour votre système de chauffage

granulés de bois
Pour maintenir le confort interne de votre logement durant les périodes de fraîcheurs, vous aurez besoin de mettre en place un système de chauffage. Afin de préserver l’environnement et de réduire votre consommation en énergie électrique, il est conseillé d’opter pour un poêle utilisant des pellets. Le bon choix de vos pellets s’avère donc important pour optimiser la production de la chaleur et préserver votre appareil de feu.

Granulé : un produit de bois compressés

Encore appelés pellets, ces combustibles sont produits à base des résidus des produits de scieries (sciures et copeaux). Ils ressemblent à des bâtonnets et mesurent en moyenne 2 cm de long. Considérés comme déchets, ces résidus sont donc traités et servent de matière première pour alimenter les chaudières. Ces produits sont séchés afin d’obtenir un meilleur taux d’humidité (inférieur à 10 %). Les pellets sont considérés comme des combustibles écologiques, car ils libèrent un faible taux de CO2. Toutefois, ces combustibles doivent être de bonne qualité pour restituer au moins 80 % de leur capacité énergétique sous forme de chaleur. Certaines plateformes sont spécialisées dans la vente de granulés de bois de haute performance. Vous pouvez donc passer vos commandes en ligne.

Quels sont les critères à prendre en compte dans le choix de vos pellets ?

La quantité de la chaleur produite par la combustion des pellets reste liée à leur qualité. Pour cela, vous devez veiller au choix de votre combustible. Voici les éléments à considérer pour un bon choix.

La certification

Pour vous rassurer sur le respect des normes lors de la fabrication des pellets, vous devez vérifier si le produit porte une certification comme DIN plus, EN plus et NF biocombustibles. Une certification européenne ou française constitue une garantie du respect des processus de fabrication. Pour être certifié par l’une de ces normes, le taux d’humidité des pellets doit être inférieur à 10 %. Elles exigent également 4,6 KWh/kg comme pouvoir calorifique minimal.

La durabilité mécanique

Les pellets de haute qualité présentent un taux de durabilité supérieur à 95 %. Cela empêche la casse des pellets durant leur acheminement vers votre domicile.

Le taux d’humidité et de cendre

Le taux d’humidité doit être compris entre 8 et 10 %. En ce qui concerne le taux de cendre, vous devez privilégier les combustibles ayant un taux inférieur à 0,7 % afin de préserver vos installations de feu. Cela facilite aussi l’entretien des cheminées. Un combustible de 0,5 % de taux de cendre garantit une combustion optimale des pellets.

Les dimensions des pellets

Les pellets mesurent environ 6 mm de diamètre avec une longueur qui varie entre 2 et 5 cm. Vous devez donc opter pour la taille qui correspond au système d’alimentation automatique de votre poêle. Un pellet de grande taille peut bloquer votre chaudière.

L’essence des pellets

Il est conseillé d’opter pour les résineux. Ces combustibles génèrent moins de scories comparativement aux feuillus. Sous l’effet de la chaleur, les scories se liquéfient puis se solidifient en refroidissant. Cela empêche la combustion des pellets qui ne sont pas encore brûlés.

Le taux de fines

Les fines représentent les fragments de pellets dont leur taille est inférieure à 2 cm. La combustion de ces fragments ne produit pas de chaleur. Il est donc souhaitable que ce taux soit inférieur à 1 %. Un taux trop élevé entraîne une accélération de la combustion des pellets. Cela augmente votre consommation avec un écrasement de votre chaudière.

La densité des pellets

Vous devez choisir les pellets qui présentent un degré de densité élevé. Lorsque la densité des pellets est élevée, le taux de fines reste faible.

La présence des additifs

Il est recommandé d’opter pour des combustibles sans additifs. En effet, les compléments augmentent le taux de cendre. De même, ils présentent des effets néfastes pour l’environnement.

Le pouvoir calorifique

Pour optimiser les performances de vos pellets, il est préférable de privilégier les combustibles ayant un fort pouvoir calorifique de 5 KWh/kg. Vous devez donc vérifier tous ces critères pour vous assurer de la bonne qualité de vos combustibles.

Quels sont les avantages liés à l’usage des pellets ?

L’usage des pellets présente de nombreux avantages tant sur le plan écologique que sur le plan économique. Il vous suffit de choisir les pellets de haute performance pour bénéficier de leurs multiples avantages.

Les pellets : une option écologique

La combustion des pellets est peu polluante. Elle libère un faible taux de dioxyde de carbone (CO2). De même, le faible taux d’humidité de ces combustibles permet d’optimiser leur combustion. Cela vous permet de réduire votre consommation énergétique. Ils sont fabriqués par compactage des déchets végétaux, ce qui permet de lutter contre l’abattage des arbres et de préserver ainsi l’environnement. Compte tenu de leur densité et de leur taux d’humidité, le pouvoir calorifique de ces combustibles est très élevé.

Chauffer son logement aux pellets : un choix économique

Ce système de feu coûte moins cher que le gaz, le fioul ou l’électricité. Pour l’installation de votre chaudière ou poêle, vous pouvez aussi bénéficier des aides financières ou fiscales allouées au secteur écologique.

Un combustible énergétique propre et confortable

Les poêles à pellets sont dotés d’une réserve de stockages. Cela favorise une alimentation automatique du foyer sur plusieurs jours. Compte tenu de leur taille, les pellets sont stockés dans des sacs de 15 kg et occupent donc peu d’espace contrairement aux bûches compressées. Le taux de cendre produit par la combustion des pellets est très faible. Cela vous permet de limiter l’encrassement de vos installations et facilite également leur entretien. Les pellets ne perdent pas d’écorce et libèrent peu de poussière. Ils restent donc propres.

Quelques astuces pour optimiser l’utilisation de vos pellets

Le choix de vos combustibles

Les pellets sont de différentes dimensions. Vous devez privilégier les pellets de petite taille. Les combustibles de grandes tailles ont tendance à bloquer votre poêle. De même, vous devez opter pour les pellets de haute qualité et qui portent une certification afin de profiter de leur pouvoir calorifique.

Le stockage des combustibles

Vos sacs de pellets doivent être conservés dans un endroit sûr et au sec. Cela va vous permettre de préserver leur taux d’humidité et bénéficier pleinement de leur capacité énergétique. Vous devez éviter aussi de déposer des objets lourds sur les sacs de pellets au risque de les écraser et les réduits en poudre. Il est également conseillé de stocker les pellets loin d’une source de chaleur. Vous pouvez donc opter pour un silo qui permet de stocker 1 à 6 tonnes, ce qui pourrait être votre consommation annuelle.

Le réglage de votre appareil

Pour limiter votre consommation en pellets, vous devez éviter d’utiliser votre poêle à plein régime. Pour cela, il est important de choisir un poêle dont la puissance répond à vos besoins. Un fonctionnement à bas régime est également déconseillé, car cela peut provoquer l’encrassement de votre chaudière. Vous devez donc bien régler votre poêle. La capacité du réservoir d’un appareil à pellets varie entre 15 et 40 kg. Cette autonomie vous permet de chauffer votre logement pendant 3 jours. Pour vous procurer le bon rendement, il est important de régler le débit de pellets et l’adopter à vos besoins pour plus de confort interne. Pour réussir ces ajustements, vous devez choisir les modèles qui disposent de réglage des plages horaires et de réglage température. Par ailleurs, vous devez veiller à l’entretien de votre chaudière. Un entretien annuel reste une obligation légale.

Pellets en sac ou en vrac : lequel choisir ?

Si l’on tient seulement au coût, on peut dire que les pellets en vrac sont plus adaptés. Cependant, les pellets en sac sont plus faciles à transporter. De même, ils peuvent être facilement stockés. Pour vous rassurer aussi de la qualité des combustibles, il est conseillé de privilégier les pellets en sac, car vous pouvez vérifier les certifications.


La chaudière à granulés : comment ça marche ?
Chauffage au bois : pourquoi choisir les granulés ?